Circuit inespr sur la haute chane.

logo
retour

 

 

Premire vire (tardive!) de l'anne en faces Sud

 

 

 

Samedi 13 septembre

 

Il y a eu toute la semaine en cet t tardif, de beaux cumulus parfois au ras des crtes. Mais depuis jeudi, de l'air marin entre en basse couches, retardant ou tuant la convection sur le pimont.

 

Des congestus sont possibles sur le relief, mais 13h00 le ciel est bleu, quelques passages de cirrus retardant l'chauffement.

 

On decide nanmoins d'aller voir sur la montagne.

Pierre dcolle en premier mais largue sur le 3eme relief, qui n'est hlas pas dans la masse d'air favorable.

Je suis le mme cheminement, avec dans l'ide non point un remorqu frontire (les rares cumulus visible ont des ttes de laminaires) mais au moins au Sesques avec peut-tre un retour rapide dans l'tuve.

 

La face Ouest du Sesque est constitue de trois combes. L'une est trs Ouest, la seconde plus Sud-Ouest, la 3eme trs Sud.

Ds la premire a monte, c'est d'ailleurs la premire ascendance depuis le dcollage. Ouf! Largu, ( merci Michel ) on verra bien. Je suis en dessous du sommet mais gure loin vers 2300 mtres. Quelques tours et a s'arrte de monter. Je passe dans la 2eme combe puis la 3eme, et l, a part franchement, plafond 2900 mtres.  Quelques fractos apparaissant l'Ouest des pics rouges sur le "chemin de la libert" je traverse sur la pointe des pieds sans trop chuter, avec toujours dans l'ide que cela pourrait tre ensuite un retour rapide. Cela laisse le temps des cumulus de se former devant, et j'arrive en scurit au synclinal perch d'Acher et la Forca en restant haut (3000m) prt rentrer en scurit, mais rien n'est encore matrialis. ce moment je ne sais pas encore s'il va tre possible de voyager ou pas. Pendant que je patiente en restant haut, un cheminement de cumulus se construit non point sur la voie habituelle Collarada-Tendenera, mais sur la haute chane. Un voyage sur la haute chane, voil qui ne m'est pas arriv, en thermique depuis lurette. On est mi-septembre, il ne faudra pas s'loigner trop ni se laisser descendre trop bas, mais la lumire cristalline rend le paysage superbe.

Pierre de son ct n'arrive pas sortir de l'tuve et Michel, pourtant largu plus haut au Sesques  aussi ne pourra s'extraire. Effet passage niveau (voqu sur ce site en 2004) ou plancher de la masse d'air du relief situ plus haut qu'espr, je ne sais.

L

La suite est facile, avec point tournant au del du Mont Perdu, que je n'ai pas vu cette heure l la tte hors des nuages depuis longtemps. Il y a 3500 m de plafond. Au del, Ourdicetou, Posets et Aneto sont dans la couche de cumulus congestifiants, inutile d'aller voir, et les chemins sud sont dans le bleu, seule une magnifique confluence balisant l'axe Sierra de Guara-Riglos, hors terrain de jeu. Le retour se fera par le mme itinraire, avec arrt aussi la Forca. Les cumulus deviennent plus larges sinon plus haut, ce qui videmment donne de l'ombre et rduit le nombre et la puissance des ascendance. Aprs  17heures il vaut mieux rester en local du terrain, ce qui est plutt facile vu l'altitude. On aura le temps de faire un point Lourdes, aprs une dernire pompe aussi inattendue que solide au dessus du Gabizos. Ensuite ce sera la lente glissade vers les basses couches, aussi chaudes que peu convectives.

Quelques images:

En remorqu

Ce sera Sesque au minimum, la bas devant.
remorqu


 

Sesques

Le Sesque, du sommet de la 1re pompe. Rien dengageant vers l'Est pour le moment.

La face Sud-Est du Sesques, avec sa falaise constitue de couches plissotes verticales, et droite le lac du Sesques.

Sesques


axe
                  central
d
but de cumulification prs du Visaurin et vers l'Est plutt sur le haut relief que sur les sierras. La voie est trac
e.
Face sud du Vignemale

Vignemale

Taillon
Taillon et sommet de Gavarnie cot Sud.
Argiles rouges au pied du synclinal d'Acher
Acher

retour
En descente sur le 1er relief au Sud de Lourdes



 

La vie est belle

  

 

retour